Jump to content

shamrock

Stagiaire
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

About shamrock

  • Rank
    Member

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonsoir, Je ne comprends pas bien... Les bras de rechange sont disponibles et pour pas cher ! J'en ai remplacé un sur mon E511S, ce sont les mêmes.
  2. Bonsoir, Je suis venu prendre conseil avant d'acheter mon premier drone. J'ai pris un JJRC H31 pour commencer et j'en suis enchanté car il est indestructible et n'a jamais échappé aux commandes, lui. Je n'estime pas "avoir un problème avec mon multi" mais juste avoir été trop naïf pour faire confiance aux fonctionnalités et performances promises... et achetées ! Je positive en me disant que je n'ai perdu "que" une centaine d'euros et que la même chose arrivant avec un appareil plus couteux est une éventualité que je me refuse à tester. Lorsque j'ai débuté, je doutais plus de mon pilotage que de la technique (voir mon premier post), je me suis gravement trompé. Donc fin du délire pour ma part. J'ai le sentiment d'avoir été abusé et je ne prendrais pas le risque que cela se reproduise avec un matériel plus couteux, quelles que soient les qualités qu'on lui prête virtuellement. J'ai d'autres loisirs qui ne m'ont jamais déçu, d'autres besoins dans la vie. Le drone restera pour moi une mauvaise expérience et une grosse erreur, point.
  3. Bonjour, Suite à mes nombreux déboires avec ce jouet, merveilleux dans la publicité mais une vraie bouse en réalité, je croyais parvenir à faire un usage minimum avec après avoir corrigé ses plus graves défauts... Malheureusement cet après-midi, après avoir fait quelques images dans un champ, je décide de rentrer en accompagnant le drone que je fais voler à environ 2m du sol devant moi. Soudain, il se met à monter, monter, monter... Impossible de reprendre le contrôle. En désespoir, j'actionne l'arrêt d'urgence (volontairement cette fois !) en me disant que je le chopperais avant qu'il s'écrase au sol. Mais même cette commande est inopérante ! Le drone est donc parti tout seul au gré du vent et s'est perché dans des châtaigniers à plus de 20m de haut. Je ne parviens même pas à le localiser du sol, avec des jumelles. Peut-être qu'un jour il retombera, mais pour moi c'est la fin de l'aventure "drone" dans laquelle j'ai gaspillé bien assez d'argent (mais pas trop quand même heureusement). On ne m'y reprendra pas. J'ai voulu voir, et bien j'ai vu ! Dorénavant je regarderais les belles images faites par les autres et je m'en contenterais !
  4. Bonjour, Suite de l'expérience... Depuis que j'ai remplacé le bouton d'arrêt d'urgence qui provoquait les crashes, l'appareil vole très bien. J'ai fait quelques essais prudents avec un vent soutenu (40 km/h) et il n'est pas ridicule du tout question positionnement et stabilisation. Sous réserve évidemment d'initialiser correctement le gyro, le compas et de recevoir suffisamment de satellites GPS. J'ai remplacé le servo d'inclinaison de caméra qui était fondu, comme de nombreux utilisateurs l'ont déjà constaté. En mettant un peu de graisse silicone sur les paliers en caoutchouc, le système fonctionne. J'espère juste que cela va durer ! Il faut simplement prendre un servo compatible (HK 282 A) et surtout pas la bouse d'origine qu'ils vendent deux fois plus cher ! Il me reste à attendre la livraison de la coque de rechange qui, après quelques modifications, me permettra enfin d'avoir un drone correct en état de marche. Malgré tous ses défauts, je ne désespère pas de faire de cet appareil quelque chose d'assez intéressant pour son prix. Bien entendu, aucune réponse de B****** (ni de Eachine) à mes réclamations, inutile de le préciser. A suivre.
  5. Effectivement, la qualité de fabrication frise l'indigence. Exemple : J'ai peut être identifié la source d'un de mes soucis. Le bouton d'arrêt d'urgence était défectueux. Il n'avait pas de ressort de rappel or il suffit qu'il soit activé 3 secondes pour que le drone tombe. Comme le bouton est sous l'index droit au repos, il n'est pas exclus que j'ai pu l'activer involontairement ! 😧 Ce qui est dommage, c'est de ne pas avoir vu cela avant d'avoir fracassé la carrosserie. Je n'aurais plus jamais aucune confiance dans ces produits Eachine. Au passage, la photo jointe prouve bien que les antennes sont totalement factices. Désolé pour ceux qui y croyaient encore 😀.
  6. Bonjour, Merci pour cette première réponse. La question que je me pose à travers cette expérience, c'est de savoir si ce genre de problèmes est le lot habituel de tous les drones "bas de gamme". En extrapolant, je crains d'avoir les mêmes soucis avec un appareil plus cher (sans parler de DJI et autres produits réellement sérieux), ce qui calme sérieusement mes ardeurs ! Pour le moment je vais poursuivre (limite m'acharner) sur ce modèle afin de savoir si c'est moi qui n'ai rien compris ou le produit qui est mauvais (ou les deux). Dans le pire des cas, cela me fait acquérir une certaine expérience de ce qui peut arriver de plus désagréable. Il faut voir le positif ! A suivre, donc. Cordialement.
  7. Bonjour, Comme déjà expliqué dans mon premier sujet (ICI) qui n'a pas suscité beaucoup d'intérêt, je me posais des questions sur l'intérêt du E511S pour débuter. Après avoir fait mes armes sur le JJRC H31 dont j'ai rapidement fait le tour, j'ai ressenti l'envie de passer à un appareil un peu plus évolué. N'étant pas spécialement motivé dans l'immédiat pour dépenser plus de 250 € dans un Fimi A3 ou même plus dans un X8, je suis revenu à mon idée d'origine de passer par la "case" E511S. J'ai donc acheté ce jouet (100 € avec 3 batteries) "pour voir". Et j'ai vu... Contrairement à ce que les vidéos montrent ici ou là (il faut bien justifier les cadeaux des vendeurs), ce drone comporte quelques défauts, il faut le savoir. - Le servo d'inclinaison de la caméra fonctionne un peu au début, puis rapidement moins bien et enfin plus du tout. C'est un défaut de fabrication connu mais toujours pas résolu. J'ai commandé un servo compatible d'une autre marque, plus costaud et deux fois moins cher. On verra si cela améliore les choses. Sinon, on peut toujours orienter la caméra avant de décoller, et basta. - Le support de smartphone est trop petit, trop serré, pas assez rigide... Bref, après quelques dizaines de secondes mon portable est systématiquement éjecté. J'ai donc été obligé de fabriquer un support en inox (c'est solide et c'est ce que j'ai sous la main) pour tenir correctement mon téléphone. Par la même occasion, j'ai ajouté des cales pour que les boutons sur le côté du téléphone ne viennent pas appuyer sur la radiocommande et l'éteindre à tout moment. - Ce qui me semble plus grave, c'est l'instabilité de cette radiocommande. Je passe sur les procédures d'initialisation et de calibrage qui se contredisent (sens de rotation horizontal), la notice qui dit de calibrer le compas loin de tout objet magnétique, dont le smartphone, en disant pourtant de suivre les messages affichés... Mais surtout, ce sont les bips émis par la radiocommande et qui annoncent parfois la chute immédiate du drone ! Au début cela n'était pas flagrant, mais après quelques vols il se "crashe" de plus en plus souvent, ce qui est très contrariant. J'ai commandé deux carrosseries qui viennent à pied par la Chine, que je pense renforcer sur certains points beaucoup trop fragiles (ancrages train arrière / logement de batterie). - L'application comporte de nombreux bugs. Le plus souvent cité est celui du lock/unlock (à quoi cela correspond ?) mais il y en a de nombreux autres. Bref, j'ai un avis très mitigé sur ce modèle. D'un côté je me dis que j'ai eu raison de limiter ma dépense à 100 € et cela tempère fortement mes ambitions de passer à un modèle plus couteux. Si on pouvait échanger avec d'autres utilisateurs de ce modèle, cela me permettrait d'y voir plus clair. Merci par avance, Cordialement.
  8. Bonsoir, C'est une nouvelle manière de se présenter ? 🤔
  9. Bonjour, Je reviens donner des nouvelles suite à la réception hier du petit H31. Les premiers essais ont été très compliqués à cause du vent, les 80 grammes de l'engin ne sont évidemment pas de taille à lutter contre le moindre souffle. Aujourd'hui, avec un peu moins de vent, j'ai pu commencer à maitriser un peu mieux le vol. Stationnaire (tout "à la main", rappel) sans que l'appareil parte trop tout seul avec les risées. Quelques ronds/carrés dans un espace limité car je suis entouré de pommiers qui ne permettent pas de se "lâcher". Par rapport à l'hélico, ce qui me perturbe c'est que les degrés de liberté (possibilité de se déplacer "en crabe") et les commandes sont différents , mais petit à petit cela devient instinctif. Le fait de n'avoir aucune assistance est compliqué mais forcément très formateur, du moins j'imagine. A ce sujet, il faut dire que cet appareil est réellement indestructible, heureusement ! Je n'ose pas imaginer les conséquences des "gamelles" qu'il a supportées avec un drone plus couteux ! Je n'hésite pas à le laisser tomber en cas de perte de contrôle. Et si il tombe du bon côté, il repart immédiatement. Je ne sais pas si d'autres appareils sont aussi résistants, mais pour débuter je trouve cela idéal. Reste l'autonomie de la batterie qui est très faible (entre 5 et 10 mn selon usage). J'en ai commandé deux autres pour moins de 6 €. A suivre...
  10. Bonjour, Il y a mieux, mais c'est moins cher... Une petite recherche avec "valise hubsan h501s" donne plein de solutions de ce genre.
  11. Bonjour, Encore merci à tous pour vos avis pertinents. Mon choix final est déjà plus ou moins figé sur le FIMI A3 qui représente pour moi un compromis idéal prix / performances (y-compris vidéo), compte tenu de mon usage. En poursuivant mon idée d'investissement n'excédant pas 10% de l'appareil final, j'ai opté pour découvrir le quadri-rotor et "me faire la main", un jouet à 30 € : le JJRC H31. Il n'a pas de caméra, donc pas de FPV, pas de GPS, mais il est donné comme très résistant aux mauvais traitements d'un novice comme moi. Au moins, avec ça je pourrais m'amuser sans craintes en attendant, et le filer à mes petits enfants (sous surveillance) après.
  12. Merci pour vos avis éclairés. Je note que le H501S est cité à plusieurs reprises comme "idéal" pour débuter. Or le H501S est très voisin du FIMI A3, j'ai même lu dans un autre sujet que ce dernier était sensiblement plus facile à piloter. Tout reste relatif, si je visais un appareil à plus de 1000 € la question ne se poserait pas de la même façon ! 10% ou moins de la valeur de l'appareil pour apprendre/découvrir, c'est raisonnable. Mais là, 40% ça l'est beaucoup moins... Et puis j'ai trop souvent gaspillé de l'argent en achats successifs dans d'autres domaines, c'est pourquoi vos avis sont réellement précieux. N'hésitez pas à ajouter des avis, je ne suis pas pressé d'acheter.
  13. Bonjour, Je viens poser ma question ici sur les conseils pertinents de Blutch que je remercie. N'ayant jamais pratiqué le pilotage d'un drone (uniquement expérience d'hélicoptères électriques RC), je n'imagine absolument pas la difficulté ni les risques de casse. Pour situer mon objectif, outre le simple plaisir de piloter, j'aimerais faire un peu de vidéo tout en restant dans un budget "raisonnable". Le choix d'appareil que j'imagine correspondre modestement à cet objectif serait le Xiaomi FIMI A3 (un peu moins de 300 €). La question est donc : Soit je commence avec ce modèle avec le risque de le "crasher" plus ou moins rapidement, soit je commence avec un appareil "bas de gamme" comme le Eachine E511S GPS à environ 100 € ? Sachant que, à terme, je passerais au FIMI A3 (ou pourquoi pas le X8 SE) et que j'aurais donc "perdu" ces 100 €, pensez vous que ce soit un calcul plus prudent justement ? Merci pour vos précieux avis.
  14. Merci encore pour ces compléments et éléments de réflexion. Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser que des aéronefs volant à moins de 150 m d'altitude relative, hors phases de décollage/atterrissage ou opérations ponctuelles de secours, la probabilité est plus que faible. Hors de ces circonstances particulières, il doit être possible de voler à 10 ou 20 m d'altitude dans un lieu désert (et en respectant les précautions de bon sens) sans risquer une collision ? Même si la zone est rouge sur la carte, je veux dire... Mais, bon, je vais arrêter de vous embêter avec ces questions abstraites et, le cas échéant, interroger des pratiquants sur le terrain.
  15. Bonjour, Merci beaucoup Blutch, pour cette réponse complète et documentée ! J'ai donc trouvé cette carte sur geoportail mais le club auquel je pensais n'y figure pas. Il n'est pas non plus dans le site SIA. Pourtant c'est un club important qui dispose d'un terrain revêtu, etc. De même, une activité de sauts en parachutes ne figure pas sur la carte, pourtant ils utilisent un espace un peu plus conséquent (12 000 Ft a priori) que les drones (limités à 450 Ft). Leurs sauts sont certainement programmés et signalés "au coup par coup" au trafic aérien... Bref, cette réglementation apparait, comme souvent, une usine à gaz qui me semble peu adaptée aux très modestes drones de loisir (<800g), si ce n'est pour couvrir l'administration et responsabiliser énergiquement les utilisateurs, si nécessaire. Ceci tempère largement mon envie de pratiquer... en France. Je crois que je vais plutôt attendre un peu et pratiquer dans un autre pays où le bon sens constitue la principale réglementation, et pas que pour les drones ! En attendant je m'informe, faute de pratiquer. Encore merci, Cordialement.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.