Jump to content

MaxBarb

Stagiaire
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

About MaxBarb

  • Rank
    crash

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci pour cette réponse très claire. Je reviendrai ici après m'être entretenu avec la directrice.
  2. Merci pour vôtre accueil
  3. Bonjour et merci beaucoup pour vos réponses. Je ne sais pas si c'est une personne du corps enseignant qui est à l'origine, je pense plutôt à une contribution d'un membre de l'association de parents d'élèves. A confirmer Oui, ça fait partie de mes questions que je souhaite poser lors du rendez vous. Ok, donc vous me confirmez qu'une personne ne pouvait réaliser cette opération en tant qu'amateur. Et globalement, dans vos réponses vous me confortez dans l'idée que cette situation présente un problème. Est ce qu'il existe un cas de figure du point de vue législation qui aurait pu autoriser ce survol ? Ou bien on parle d'une interdiction totale ? Merci
  4. Bonjour à toutes et tous, je vais droit au but, j'ai besoin de conseils et de votre expérience pour gérer la situation suivante. Mon fils est scolarisé en maternelle et avant les vacances de Noël, une fête de l'école a été organisée en extérieur dans la cours regroupant maternelle et primaire. (Les parents n'étaient pas présents) A la rentrée, l'école nous a communiqué un montage vidéo pour permettre justement aux parents d'être informés de cette journée festive Le gros hic à mon sens, c'est l'utilisation d'un drône pour une partie des plans montés dans la vidéo. On voit plusieurs différents types de plan où le drone survole les enfants, soit avec beaucoup de hauteur ou bien vient faire des passages au dessus proche des têtes pour avoir un effet "sympa" où les enfants peuvent faire coucou quand ils passent. Comme nous n'avons pas été tenu au courant de cette utilisation, ça me semble problématique et j'aimerais en parler avec une personne responsable de son école de façon posé (il n'est pas question d'aller faire un scandale) et argumenté. Mais avant cela, je souhaite recueillir des informations pertinentes d'où mon message sur ce forum. Mon sentiment, c'est que nous aurions du donner notre accord au préalable, il me semble que c'est le minimum quand il s'agit de survoler des personnes. Là, ce sont des personnes mineures donc qu'en est il ? Je ne connais pas le type de drone utilisé, je ne sais pas si la personne qui l'a utilisé est amateur/pro, diplomée/formée ou pas, j'aimerais savoir quels points je dois soulever pour mener à bien cet entretien. Et enfin, est ce que la prise de risque est bien réelle ? Je vous remercie par avance pour les informations que vous seriez en mesure de communiquer à ce sujet.
  5. Bonjour à toutes et tous, je suis MaxBarb et le fait est que je ne possède aucun appareil volant ! Si je viens à votre rencontre, c'est que je m'interroge sur une expérience vécue récemment mais j'aurais besoin de conseil pour gérer ça au mieux. Je m'en vais donc dans la rubrique "législation" pour détailler tout ça, par avance merci aux personnes qui pourront m'éclairer à ce sujet, à bientôt.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.