Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'législation'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Communauté
    • A lire obligatoirement
    • Informations
  • Forums
    • Drones
    • Voitures RC
    • Autres modeles RC
    • Atelier des images
    • Imprimantes 3D
    • Les petites annonces

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Pays


Interêts

Found 10 results

  1. Hello Pour ceux qui auraient raté, la législation sur les drones à été mises à jour et est effective depuis le 1er janvier 2016 (Arrêté du 17 décembre 2015) Résumé en 10 points faciles à comprendre grâce à ma nouvelle vidéo Les principes de base : Je ne survole pas les personnes Je respecte les hauteurs maximales de vol Je ne perds jamais mon drone de vue et je ne l'utilise pas la nuit Je n'utilise pas mon drone au-dessus de l'espace public en agglomération Je n'utilise pas mon drone à proximité des aérodromes Je ne survole pas de site sensibles ou protégés Je respecte la vie privée des autres Je ne diffuse pas mes prises de vues sans l'accord des personnes concernées et je n'en fais pas une utilisation commerciale Je vérifie dans quelles conditions je suis assuré pour la pratique de cette activité En cas de doute, je me renseigne Pour plus d’information rendez-vous sur le site de la direction générale de l’Aviation civile : http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Drones-aeronefs-telepilotes-.html
  2. Bonjour Je viens de faire à titre personnel une recherche d'appartement avec une vingtaine d'agence immobilière et promoteur entre l'Aude, l'Hérault et le Gard. J'en ai profité pour glisser ma carte de telepilote, mais Oh ! surprise , environ 15 d'entre eux ont déjà un drone ou bien font venir un ami amateur de drone pour leur prestation immobilière. Et aucun d'entre eux n'a passé le théorique drone où ULM ni formation d'aucune sorte et ne semble pas trop s'en préoccuper... D'où ma question ; A quoi sert la législation drone si tout le monde la prend à la légère et court-circuite le professionnel telepilote pour faire la promotion ou du Commerce d'images par drone ? Je ne suis pas flic, ni mouchard, mais je me demande si quelque chose a été mis en place pour contrôler les hors-la-loi afin de travailler dans des conditions saines ?
  3. Bonjour, En me promenant sur youtube, je trouve que de plus-en-plus de "youtubeurs" succombent aux charmes de nos adorable bestioles et on peut les comprendre, cela permet d'apporter un tout autre point de vue très intéressant pour compléter une vidéo n'ayant pas pour sujet le drone en lui même. Cependant, je remarque que bon nombre de ces youtubeurs sont "professionnels" et se consacrent à 100% à leur activité sur youtube grâce à laquelle ils se ménagent un salaire. On est d'accord sur le fait que la production de vidéo sur youtube peut être considérée comme un travail à part entière dès l'instant où l'on est rémunéré et que c'est notre seule activité. Dans ce cas là, si usage de drone il y a, nous sommes donc dans un cadre professionnel et donc il faut toute la paperasse, les brevets et qualification de pilote de drone professionnel. Je me trompe? J'aimerai éclaircir ce point car je ne suis pas sûre que tout ces youtubeurs aient leurs qualifications Merci
  4. Bonjour à tous, Je projette de voler au dessus d'un plan d'eau avec mon phantom 3. Il se situe juste à côté de la ville et relativement proche d'un aéroport. Cependant, la zone est dite "autorisée" par Géoportail, le lac apparaît sur la carte VAC de l'aéroport mais il n'y a pas de CTR. (voir pièce jointe) Donc d'après ce que je vois, cela semble autorisé sous réserve de garder une distance de 30 m avec d'éventuels promeneurs et de voler en dessous de 50 m. Pensez-vous que c'est possible ou est-je oublié un élément prohibant le vol? Ce qui ouvre une autre question: en volant à 40 m à la verticale d'un promeneur, suis-je en infraction puisque la distance séparant le drone avec le promeneur est de plus de 30 m? Merci de vos réponses
  5. Bonjour, j'ouvre ce nouveau sujet concernant la pratique du quadricoptère dans le magnifique pays qu'est le Portugal Etant portugais, je pars là bas dans une semaine environ avec mon tout nouveau H501S (enfin, dès qu'il arrivera Lundi ) et je souhaitais me renseigner sur les lois là bas. Eh bien.... force est de constater que les règles sont un peu floues concernant les drones au Portugal. En effet apparemment il semble que ce pays ne possède pas de loi faites uniquement pour les drones. PAR CONTRE, il existe des lois concernant les petits planeurs et autres qui peuvent concerner les drone, ainsi qu'un lot de petites règles à respecter, qu'on retrouve basiquement dans tout les pays : - ne pas voler au dessus de 120 mètres (contrairement aux 150 mètres en France) - ne pas voler près d'aéroports ou bases militaires - ne pas voler au dessus des gens - ne pas voler la nuit - et toutes les autres règles de bon sens et de respect de la sécurité que l'on peut voir par exemple dans la vidéo de Xav sur la législation en France. Il semble que l'espace aérien est découpée selon différentes zones. Les zones interdites, zones règlementées, les zones libres etc.... Mais difficile de savoir dans quelles zone on se trouve ! Enfin bref, dans tout les cas pour voler dans une zone normalement interdite ou règlementée, il est nécessaire d'avoir l'autorisation de l'ANAC (agence nationale de l'aviation civile). EN REVANCHE (j'aime bien les majuscules) ils existent des lois concernant la prise de vue aérienne qui elles sont applicables aux drones équipés de caméras ! Bon bien évidemment des règles basiques telles que ne pas prendre de photos ou vidéo de gens sans leur autorisation, respect de la vie privée et ne pas filmer de sites sensibles... Egalement il faut savoir que si l'on souhaite prendre des prises de vues dans des villes (et donc par extension faire voler son drone même si pour eux c'est pas directement lié) il faut une autorisation nommée NOTAM en anglais donnée par l'ANAC. Voila voila. En gros tant que vous n'êtes pas en vile, ne vous approcher pas des gens et respecter les lieux privés et garder votre drone de vue, et vous n'aurez aucun problèmes (j'espère) ! Le mieux pour tout comprendre sur la législation est ce document officiel de l'ANAC. Il est en portugais mais en utilisant Google traduction il est très facile de le comprendre : http://www.anac.pt/SiteCollectionDocuments/legislacao/reg_rpa_consulta_publica.pdf === Je tiens à préciser que toutes ces infos ne sont pas CONFIRMEES. La loi autour du Portugal reste très floue, et en gros c'est un peu le bordel. Si on rajoute à ça les sources qui sont très faibles et souvent en anglais (quand c'est pas en Portugais carrément) il y a des chances que certaines infos décrites ci dessus soit FAUSSES, dans ce cas n'hésiter pas à me le dire. Je mettrais ce topic à jour régulièrement afin d'aider tout ceux qui partent au Portugal. DE mon côté, je ne pense pas que je vais avoir beaucoup de problèmes puisque la majorités des lieux que je vais survoler sont des espaces privés (maisons, jardins) appartenant à des membres de ma famille, en plus paumé au milieu de la campagne. Sur ceux, bom dia ! === SOURCES (autres que le documents de l'ANAC) utilisées pour ce topic : http://fpvportugal.com/forum/viewtopic.php?f=28&t=3031 https://www.dronejobs.org/drone-laws-in-Portugal
  6. Bonjour (ne sachant pas si j'ai le droit de poster l'adresse je copie/colle pour les infos) Les propriétaires de drones le savent bien : piloter leurs appareils n'est pas autorisé partout. Contrevenir à cette réglementation est passible d'amende voire de peine de prison s'il y a un risque pour la sécurité comme lors du survol de lieux sensibles. Si respecter la loi est une obligation, le faire peut s'avérer compliqué. En l'occurrence : comment savoir si tel ou tel lieu autorise le survol par drone et jusqu'à quelle altitude ? Le gouvernement a dévoilé une carte qui permet de tout connaître. - L'IGN et la DGAC s'associent pour créer une carte interactive Pour que les pilotes de drones puissent savoir si oui ou non ils peuvent piloter leur engin à tel ou tel endroit, le gouvernement, l'Institut Géographique National (IGN) et la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) ont mis en place un partenariat unique : une carte interactive qui affiche toutes les données nécessaires pour les pilotes de drones. Disponible sur le Géo-portail du gouvernement, les données se basent, selon la description du service, sur l'arrêté « espace » du 17 décembre 2015 qui fixe les règles de survol par drone sur le territoire français. Le gouvernement prévient toutefois que la carte ne présente pas les interdictions de survol temporaires décidées par les préfectures et n'est donc pas fiable à 100 %. - Un service utile à améliorer Grâce à cette carte, les propriétaires de drones pourront donc faire voler en toute sécurité leur appareil et s'adonner au plaisir de la conduite ou de la prise de vues. Il faut néanmoins rappeler que les drones ne doivent en aucun cas voler au-dessus de 150 mètres d'altitude, la limite maximum autorisée. En cas de non-respect de la loi, le pilote de drone s'expose à une amende pouvant atteindre 75 000 euros et une peine d'emprisonnement d'une durée maximale d'un an. La carte souffre toutefois de grosses lenteurs dans l'affichage des info-bulles et des détails topographiques, ce qui la rend très compliquée à utiliser. Disponible à cette adresse : elle aurait tout à gagner à être plus performante. https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir Par Paolo Garoscio
  7. Bonjour, C'est mon premier post ici car je ne possède pas encore de drone et alors que je suis sur le point de me décider à en prendre un, la question de la législation me fait finalement beaucoup hésiter à me lancer dans cette magnifique activité en amateur au sens strict du terme. A noter que c'est peut être mon grand âge (54 ans) qui me rend moins foufou, mais je représente donc quelque part le futur pilote de drone , j'ose le dire, plutôt responsable de ce qu'il va faire de son drone (dans la limite de ses compétences..). Je précise cela car je ne doute pas que si j'avais 30 ans de moins, je serai très certainement déjà en train de faire voler mon drone sans d'avantage de considération sur la chose autorisée ou pas. D'ailleurs le temps d'écrire ces quelques lignes, je suis quasiment certain que quelques drones de plus de 800 grammes ont déjà été acheté sur Amazon ou autres sites en ligne, par certains qui s'en fichent pas mal des réglements, et sont donc déjà potentiellement plus dangereux que moi pour leurs sembables et pour la communauté des droneurs responsables. Donc oui un ensemble de règles doit être mis en place. Ce cadre, qui évolue sans cesse d'ailleurs, est ressenti comme très liberticide car s'adressant à mon sens à un objet dont le potentiel d'évolution est très ..libre également. Il est donc très compréhensible sinon dommage, que certains de nos représentants élus aient très peur de cette liberté qui retenti en eux comme une fatale anarchie. Les plus sages d'entre eux considéreront que l'on peut faire confiance à un pilote de drone responsable. Oui mais voilà, les lois sont faites pour tout le monde, qu'il soit un pilote insconcient ou responsable. Il va donc falloir faire avec, mais pour ma part, tout ce que je lis me donne de moins en moins envie de m'équiper. J'ai fait il y a 30 ans du cerf volant de sport (que j'achetai aux US), bien avant qu' ils ne fleurissent chez Décathlon. A mes début j'étais seul à en faire sur les plages et je trouvai toujours un endroit à l'écart du monde, autant pour moi que pour les autres. Les années passant, un, puis deux, puis cinq voire dix sont venus sur ma plage : il n'y avait plus assez de place pour tout le monde et le maire a mis une pancarte la pancarte "interdit au cerf volant entre le 15 Juin et le 15 Septembre).... Il fallait légiférer, car certains cerfvolistes faisaient les idiots. Tout cela pour en arriver à une question assez précise en fait : Je suis en Bretagne et la diversité du littoral est hyper photogénique, je m'en émeut chaque jour que ce soit en balade ou derrière le viseur de mon réflex. Ce littoral est donc un espace public (Dieu merci, pas de plage privées, pour le moment). La loi dit qu'un drone de loisirs, quelqu' il soit, ne peut survoler "l'espace public urbain". Ce dernier mot est important et je l'ai souvent lu. Dois je comprendre que les hautes falaise de granit, les larges estuaires, les étendues de dunes à n'en plus finir, les criques innacessibles, les piscines naturelles, bref tout ce qui fait la diversité du littoral par chez moi est autorisé au drone, tant qu'il n'y a pas survol d'humain ou d'animal ? J'aimerai être certain de cela, car c'est précisément cela qui me pose problème. L 'immatriculation, les éventuels avertisseurs,etc... cela ne m'inquiète pas et je trouve cela normal, ils (les accessoires de sécurité envisagés) seront vite disponibles à vil prix le moment voulu, j'en suis certain. Mais la possiblité de parcourir la Nature (pas opposition aux villes) et d'en ramener des images (comme avec un appareil photo en fait, si ce n'est qu'il en haut d'une très longue perche qui peut choire..), en s'arrêtant si le risque de blesser quelqu'un devient possible, cela m'irait très bien.
  8. Hello J'ai fait une petite vidéo que je vous invite à partager au près de vos amis concernant les 10 principes pour voler en conformité avec la législation dites moi ce que vous en pensez
  9. Hello Il semblerait que les incidents liés à l'utilisation de drones soit de plus en plus fréquent au Canada où la législation est beaucoup plus souple qu'aux USA. Et puis faut arrêter d'aller filmer les ours avec vos drones car ça stresse les ours.... source : rfi.fr
  10. Bonjour, Tout est dans le titre ! lol Je compte me rendre en Italie coté Tyrol limite Autriche pour mes vacances d'Août . J'aimerais connaitre la législation de ce pays en matière de drone ,bien sûr je compte respecter les rêgles de base comme chez nous en France ,mais je comptais faire quelques vols dans les montagnes pour faire de belles vidéos ,car les paysages sont magnifiques là bas et j'aimerais en profiter ,j'ai juste peur qu'il y ai une interdiction pure et dure et me faire confisquer le drone en plus d'une amende . Si quelqu'un a un lien ,ou a été confronter à ça en italie voir en autriche . Merci d'avance. PS:Excusez moi par avance, Je ne sais pas si je suis dans la bonne section ,je ne savais pas trop au mettre le sujet ,n'hésitez pas à le déplacer au cas ou !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.