Jump to content
Mazayrac

Vidéo : Droit De L'image Et Droits De La Musique

Recommended Posts

Bonjour les droneux.

Lors de la diffusion de vidéos, il arrive qu'on parle de droit de l'image qui nous empêche de diffuser certaines vidéos. On parle rarement de droit de la musique qui nous interdit quasiment toute diffusion publique.

À se remémorer lorsqu'on poste une vidéo sur YT...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, en fait, tu ne peux vraiment diffuser sans souci que la musique dont tu es l'auteur...

ou dont tu possèdes les droits, etc.

 

tu as des sites avec des musiques libres de droits comme "jamendo"

Tu paies pour pouvoir utiliser les droits d'utiliser les musiques, c'est pas vraiment un truc gratuit (tu as 2 semaines gratuit).

 

Si c'est pour YouTube, il propose des musiques libres de droits gratuitement, il y a plusieurs possibilités 

  • tu utilises la musique sans aucune contre partie
  • tu dois mettre le nom de l'auteur et le titre et parfois même le lien dans la description de la vidéo
  • certa

Notez également que si vous avez souscris au programme d'affiliation de YouTube (pour gagner de l'argent avec vos vidéos, ou en tout cas essayer), certaines musiques qui sont gratuites ne le sont plus si vous en tirez un profit (ce qui est normal).

Certains artistes vous laisse utiliser leurs musiques mais du coup vous vous partagez les gains des vidéos (bien souvent c'est 50% chacun).

 

Notez également qu'une musique qui est libre de droit sur YouTube, peut ne pas l'être sur Facebook...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est extrêmement difficile à définir, c'est la notion de "privé"

On a le droit de faire ce qu'on veut, que ce soit au niveau d'images que de musiques lorsqu'on est dans le domaine privé.

Dès qu'on passe dans le domaine public, il faut généralement avoir des autorisations et souvent payer...

Attention, acheter un CD ou télécharger moyennant finances un morceau te donne le droit d'écouter ce morceau, aucunement de le diffuser (Sacem) ou de l'utiliser dans une production audiovisuelle visible par du public (autorisations plus droits...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ça coûte plus cher de payer un droit d'auteur que d'acheter son album si c'est un chanteur par exemple. Ça fonctionne aussi pour les livres, photos, vidéos, etc...

 

Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si tous les droits étaient respectés, on ne saurait pas quoi faire du gauche.

En même temps tous les avocats et la cohorte qui va avec seraient au chômage.

 

 

Envoyé de mon BTV-DL09 en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Et si tous les droits étaient respectés, on ne saurait pas quoi faire du gauche.

 

+1

 

Un peux comme en politique, la gauche qui ne sait pas quoi faire, en respect du travail de la droite... [emoji848]

 

 

En même temps tous les avocats et la cohorte qui va avec seraient au chômage.

Les avocats et la cohorte, qui va avec, seraient dans nos assiettes. [emoji899][emoji899][emoji899]

 

:ssv:

 

Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une copine responsable d'un club vidéo qui a organisé un festival de montages. Sur la fiche d'inscription, elle a bien stipulé que les auteurs des vidéos certifiaient posséder tous les droits images et musique des morceaux présentés. Ce n'était pas le cas pour l'un d'entre eux. Cet auteur est poursuivi pour utilisation frauduleuse d'images et si le papier n'avait pas été signé, le club organisateur aurait été poursuivi de la même façon. Ça devient très délicat d'organiser ce genre de manifestation !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben en fait en France y a quasiment tout qui est devenu délicat, voler, rouler, telecharger, se faire soigner correctement, et même vivre et la j'en oublie certainement un paquet. On est devenu une société dirigée par les technocrates de Bruxelles qui pensent à contrôler et gérer les moindres détails de nos vies. Et y en a marre !!!!

 

Envoyé de mon SM-N910F en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dès qu'on passe dans le domaine public, il faut généralement avoir des autorisations et souvent payer...

C'est aussi ce qui permet de pouvoir rétribuer les auteurs des "œuvres"

 

Ben en fait en France y a quasiment tout qui est devenu délicat

Il y a un côté pénible mais dans le cas des musiques, ça permet de pouvoir faire gagner de l'argent à ceux qui ont écris les musiques, et il ne faut pas croire que tout les artistes sont riches, certains galèrent et ont du mal à boucler leurs fins de mois du coup si tu te met à leur place et bien tu comprends qu'ils soient heureux de pouvoir gagner de l'argent sur une musique qu'ils ont composés, même si ils l'ont composés il y a 20 ans.

 

Par contre c'est sure que lorsque tu met en ligne une vidéo dans une optique "loisirs" tu as du mal à comprendre pourquoi on te saoule avec des droits d'auteurs alors que toi tu ne vas rien gagner avec la diffusion de cette vidéo (toi non, mais il y a peut être des annonceurs qui vont placer une publicité dessus)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux même dire que la majorité galère.

Le souci, c'est que nous sommes très vite dans le domaine public et, dès qu'on est dans ce domaine, il faut rétribuer les gens qui ont participé au montage, même si c'est indirectement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ajouter un peu de simplicité au débat, il me semble important de préciser que pour chaque mégaoctet de stockage acheté et quelle que soit sont utilisation, il est prélevée une taxe de droit sur la copie qui va directement à la SACEM.

Merci au gouvernement de F. HOLLANDE.

 

Envoyé de mon SM-G920F en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est certain que le sujet est complexe et qu'à force de vouloir tout encadrer on fini par limiter la créativité... Pour ce qui est de la musique l'idéal est d'utiliser des compos VRAIMENT libres de droits ou de réaliser ses propres enregistrement mais tout le monde n'a pas de home studio à la maison !

Pour tout ce qui touche aux droits à l'image et à la musique c'est la frontière mais aussi l'interprétation de ladite frontière par les pouvoirs publiques qui compliquent l'affaire... Si la diffusion limitée et - à priori - sans retour financier limite le risque (sauf à utiliser une musique sans contrepartie) reste de l'ordre de la sphère privée, à plus grande échelle on peut être exposé à un rappel à l'ordre qui peut être discuté. Mais si vous utilisez vos propres images et vos propres musiques en respect de la réglementation et de l'image d'autrui, le risque est pratiquement nul et c'est heureux !

Share this post


Link to post
Share on other sites




×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.